Un forum ultra complet sur l'OM...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 TFC - OM

Aller en bas 
AuteurMessage
On craint Dégun
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1576
Age : 24
Localisation : Sud-Ouest de la France...
Loisirs : Sport, Informatique, Jeux Vidéos
Date d'inscription : 23/02/2007

Mes gouts...
Joueur Favoris: Nasri
Films Favoris: Taxi 4
Equipe Favorites (Apres l'OM): Arsenal -- Chelsea

MessageSujet: TFC - OM   Ven 23 Fév - 15:38

Lorik Cana va retrouver les terrains ce week-end après une blessure et une suspension. Il analyse de manière très poussée la période actuelle de l'OM et il estime que le club peut encore parvenir à ses objectifs...

Lorik, comment qualifieriez-vous la situation actuelle de l'OM ?

Lorik Cana : "Sur les 4 derniers matchs de championnat, on a pris très peu de points, 2 sur 12 possibles. Pour une équipe comme la nôtre qui a des ambitions de finir dans les trois premiers du championnat, on est forcément ralenti dans notre marche en avant. On a donc impérativement besoin de récupérer ces points-là. Des matchs assez importants et difficiles nous attendent, cela peut être un facteur qui nous poussera à aller vers l'avant. Il faut essayer de gagner au plus vite pour repartir."

De l'extérieur (Lorik était blessé puis suspendu lors des deux derniers matchs), comment avez-vous jugé les prestations de l'OM ?

L.C. : "J'ai vu le match à Bordeaux devant la télé et celui de Nantes dans les tribunes. La rencontre contre Nantes on aurait dû la gagner. Je crois que 9 fois sur 10 on l'aurait remporté ce match. Je pense qui si là on ne l'a pas fait c'est qu'on n'a pas su aller chercher au bout de nous-même ce petit quelque chose en plus qui aurait fait basculer le match en notre faveur... A Bordeaux on a laissé passé notre chance avant la mi-temps. Par la suite, avec les conditions, on s'est fatigué et Bordeaux est revenu dans le match. C'est d'autant plus décevant car lorsqu'on perd les matchs contre des adversaires supérieurs, c'est normal. Mais là, quand on voit qu'on a tout entre les mains pour pouvoir gagner et qu'on ne l'a pas fait, c'est frustrant. On a manqué un peu de réussite, un peu de hargne dans tout. On va essayer d'y remédier car on arrive bientôt dans la dernière ligne droite du championnat."

Il y a urgence de gagner ?

L.C. : "Oui, bien sûr. On se retrouve dans une situation où l'on a laissé passer beaucoup de points donc forcément il y a urgence au niveau comptable car à la fin du championnat, on ne regardera pas la façon dont on a joué cette année. Si on arrive 4e ou 5e en ayant bien joué, personnellement cela ne m'intéresse pas. Je pense que l'équipe, les supporters, les dirigeants non plus. A la limite, on peut être moins beaux mais plus efficaces. Mais je suis confiant. Je pense que plus vite on aura gagné, plus vite on pourra repartir sur une série positive."

Dès samedi contre Toulouse ?

L.C. : "Ce match contre Toulouse est un match intéressant à jouer contre une équipe qui a le même nombre de points que nous. Il y aura une très bonne ambiance, dans un très beau stade. On a hâte d'être à samedi pour essayer de remporter au plus vite une nouvelle victoire."

La pression est positive ?

L.C. : "Il faut qu'elle le soit. Il est normal, quand on joue à l'Olympique de Marseille et qu'on n'a pris que 2 points sur 12 lors des 4 derniers matchs, d'avoir plus de pression. Mais la situation du club est loin d'être catastrophique. On reste très proche de nos objectifs mais beaucoup d'équipes aussi. La pression doit être quelque chose qui nous tire vers l'avant plutôt que de nous coincer, de nous empêcher de nous exprimer avec nos forces. Il faudrait qu'on puisse se servir de la pression pour repartir vers l'avant. C'est ce qu'il s'est souvent passé cette année. Quand on s'est retrouvé dos au mur, on a su repartir. Mais il ne faut pas qu'on se retrouve dans une situation difficile à chaque fois pour réagir..."

Un peu comme la saison passée, l'OM ne saisit pas les occasions...

L.C. : "C'est vrai qu'il y a beaucoup de gâchis dans notre parcours. Rien que le fait d'avoir pris un très bon départ et d'avoir ensuite connu cette mauvaise période... Mais je pense qu'au bout d'un moment, on sait tirer les leçons du passé. Pas seulement de l'année dernière. Cela fait un moment que le club n'a pas trouvé la stabilité au niveau des résultats. Il faut absolument que cela soit le cas. Nous, on a la possibilité avec ce groupe de permettre au club de retrouver son standing et les trois premières places qu'il mérite. Les joueurs qui étaient là la saison dernière ont connu la déception de ne pas avoir accroché cette troisième place. Je pense donc que cela va nous aider afin de l'obtenir. Mais il ne faut plus trop traîner. Les points seront de plus en plus chers."

Comment expliquez-vous le manque de réussite ?

L.C. : "Le football n'est pas une science exacte. Des fois on peut se créer qu'une ou deux occasions par match et marquer et parfois on s'en créé une dizaine et on ne marque pas... C'est quelque chose qui se joue beaucoup dans la tête des joueurs, dans le mental que l'on a. Il y a beaucoup de facteurs qui font qu'actuellement on est moins efficaces offensivement. Mais cela ne vient pas seulement des attaquants. C'est le cas quand l'attaquant se retrouve devant le gardien et qu'il rate le dernier geste, on ne peut en vouloir qu'à lui mais pour le reste, c'est toute l'animation collective qui est à revoir pour marquer plus de buts. On a peut être aussi manqué d'esprit de tueurs pour marquer. Je ne pense cependant pas que cette situation va continuer encore longtemps. Dès ce week-end on va pouvoir marquer. Je l'espère en tout cas."

Pourquoi cela reviendrait-il ?

L.C. : "En fin de saison, en général, tout s'équilibre. Que ce soit l'arbitrage, etc... Donc la réussite va revenir. On a des joueurs de talents devant, comme Djibril, comme Mamadou... Ils sont très frustrés quand ils ne marquent pas. Dès le match suivant ils ont envie d'être à nouveau décisifs et il y a bien un jour où cela va tourner. Je suis personnellement assez confiant pour la suite. Il faut juste avoir un travail mental qui nous empêche d'avoir ces hauts et ces bas qui nous plombent un peu la saison. On a des résultats en dents de scie et pour un club comme l'OM, cela ne peut pas être ça à chaque saison..."

L'OM ne mérite pas, pour l'instant, d'être dans les trois premiers alors ?

L.C. : "Pour l'instant pas forcément, en effet. En écartant Lyon car ils restent intouchables, Lens fait un parcours assez régulier même si 5/6 points d'avance ce n'est pas beaucoup. Pour moi, Lille reste une équipe solide car Ligue des Champions ou pas, ils ont un état d'esprit, une manière de faire, un entraîneur très rigoureux, une équipe très disciplinée, chaque année ils sont là. Et cette année encore, ils seront là à la fin. Après nous sommes là, avec une ou deux autres équipes. Je pense qu'on a la qualité pour être au-dessus de ces équipes-là."

La série actuelle ressemble à la série de défaites de l'automne ?

L.C. : "Non, je ne pense pas. A cette période on avait surtout connu un relâchement collectif alors que là, ce n'est pas du tout le cas. L'équipe continue à travailler. Ce sont des petits détails qui font pencher la balance d'un côté plutôt que de l'autre. Il faut qu'on aille chercher au fond de nous-même pour forcer la réussite, la chance."

Comment vous vivez les révélations du journal Le Figaro sur Jack Kachkar ?

L.C. : "Cela ne m'intéresse pas. On n'en a pas du tout parlé entre nous."

Source: Le Phocéen

_________________

Ava and Sign' by me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://omzeforum.jeun.fr
On craint Dégun
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1576
Age : 24
Localisation : Sud-Ouest de la France...
Loisirs : Sport, Informatique, Jeux Vidéos
Date d'inscription : 23/02/2007

Mes gouts...
Joueur Favoris: Nasri
Films Favoris: Taxi 4
Equipe Favorites (Apres l'OM): Arsenal -- Chelsea

MessageSujet: Re: TFC - OM   Ven 23 Fév - 15:41

Toulouse et l'OM sont exactement au même niveau au classement, avec un bilan similaire : 11 victoires, 5 nuls, 9 défaites. Mais le TFC est un élève moins appliqué que l'OM si l'on s'intéresse de plus près aux chiffres : Alors que l'OM est la 4e meilleure attaque et défense du championnat, Toulouse est seulement la 10e meilleure attaque et défense de Ligue 1.
De plus, les Toulousains ont quelques difficultés à domicile où les hommes d'Élie Baup ont déjà perdu 12 points sur 36 possibles. Mais depuis le début de l'année 2007, Toulouse se montre performant en championnat : 4 victoires, 2 nuls et une défaite.

Et les Toulousains savent provoquer la réussite : Sur leurs deux derniers matchs, ils l'ont emporté deux fois 1-0 sur un but contre son camp du Lillois Tafforeau dans les arrêts de jeu (TFC-Lille 1-0) puis sur un penalty imaginaire sifflé pour Elmander et converti par Paulo Cesar (Lorient-TFC 0-1).

Source: Le Phocéen

_________________

Ava and Sign' by me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://omzeforum.jeun.fr
On craint Dégun
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1576
Age : 24
Localisation : Sud-Ouest de la France...
Loisirs : Sport, Informatique, Jeux Vidéos
Date d'inscription : 23/02/2007

Mes gouts...
Joueur Favoris: Nasri
Films Favoris: Taxi 4
Equipe Favorites (Apres l'OM): Arsenal -- Chelsea

MessageSujet: Re: TFC - OM   Sam 24 Fév - 23:02

L’OM touche le fond
On ne peut sortir aucun élément positif de cet match où les Olympiens ont littéralement sombré contre des Toulousains volontaires et réalistes. La crise couvait, maintenant elle est en train de s’installer…

Changement tactique improductif

L’OM ne gagnait pas… L’OM ne marquait pas… L’OM n’était pas en réussite… Mais l’OM produisait du jeu et se créait de nombreuses occasions à chacune de ses sorties. Fallait-il donc tout changer ? Ce match contre le TFC apporte évidemment un début de réponse.
En effet, là où Albert Emon alignait volontairement cinq joueurs à vocation offensive, il avait choisi ce samedi d’en aligner que quatre en laissant deux milieux plus défensifs : Cana et Olembé. Au delà de ce simple constat arithmétique, c’est avant tout le manque d’animation et en conséquence le peu d’occasion que l’OM aura eu lors de cette rencontre qui laisse vraiment perplexe. On est donc passé d’un nombre incalculable d’occasion au néant total ! De quoi rester pantois !

Etat d’esprit lamentable

Cependant, comme tout le monde le sait, mettre un schéma de jeu en place est une chose, le faire vivre en est une autre. Et quand on s’aperçoit de l’apathie des joueurs de l’OM, il ne faut pas aller chercher bien loin les raisons de cette défaite.
Comment peut-on espérer gagner quand on n’est pas présent dans les contacts, quand on laisse systématiquement des adversaires dans le dos, quand on est incapable d’accélérer ou de dribbler un joueur… Que peut-on espérer quand on n’est pas capable de se révolter alors qu’on est mené au score dans un matchs aussi important que l’était cette rencontre ?
A contrario, on aura vu que les Toulousains voulaient véritablement l’emporter et qu’ils ont "bouffé" tous les ballons, ne laissant que des miettes aux Olympiens et finalement, pour une fois, on peut dire que la victoire du TFC est largement méritée.

Elmander était à surveiller

Avant la rencontre, on connaissait l’homme fort de Toulouse, en l’occurrence l’avant-centre suédois : Johan Elmander. On pouvait donc s’attendre à ce que Rodriguez et Zubar appliquent un régime particulier à ce joueur… Et on pourrait presque dire qu’ils l’ont fait en le laissant tranquillement faire son show tout au long de la rencontre.
Le Suédois a ainsi réussi à marquer sur son premier face à face avec Carrasso où Taiwo (après Zubar à Bordeaux) couvrait le hors jeu. En retard sur sa sortie, Cédric a laissé Elmander le dribbler facilement et marquer en poussant le ballon au fond des filets alors qu’on avait l’impression que Taye Taiwo pouvait se rattraper en empêchant le ballon de franchir la ligne…
Après la pause, le buteur toulousain a encore frappé en mystifiant Zubar sur un contrôle orienté et en croisant sa frappe à la perfection. Un modèle du genre dont on se serait bien passé…

Réussite toulousaine insolente

Le reste de la partie était cauchemardesque puisque l’OM allait boire le calice jusqu’à la lie en encaissant un nouveau but d’Emana qui en partant dans le dos des défenseurs, se retrouvait en tête à tête avec Carrasso et le battait d’une pichenette parfaite. Trois occasions, trois buts ! Voilà qui peut faire pâlir tous les attaquants marseillais qui n’ont cessé les semaines précédentes de gâcher leurs occasions.
Mais encore une fois, on peut toujours se chercher des excuses ou mettre en avant le manque de chance ou de réussite, mais il faudrait peut-être aussi se poser les bonnes questions : l’OM a-t-il tout simplement les moyens de ses ambitions ? Prétendre avoir une équipe capable d’atteindre la qualification pour la Ligue des Champions est une chose, le prouver en est une autre bien plus difficile.

Gagner ici, plus facile à dire qu’à faire !

Pourtant, dans les déclarations d’avant match, tout paraît pourtant si simple… C’était la rencontre à ne pas perdre, celle où tous les joueurs avaient promis d’être au rendez-vous. Mais c’est si simple de s’exprimer ainsi et si dur de le réaliser. La banderole que les supporters toulousains brandissaient en fin de partie était d’ailleurs fort à propos : " Gagner ici, plus facile à dire qu’à faire !"
Pourtant, on ne peut pas dire que les Marseillais ne s’attendaient pas à une telle rencontre. On sait justement que tous les matchs à l’extérieur se jouent à guichets fermés et qu’il faut avoir le caractère pour affronter de telles ambiances. Aujourd’hui, on peut réellement se poser des questions sur l’état d’esprit de certains joueurs qui ne méritent tout simplement pas de porter le maillot de l’OM sur leurs épaules.

Ribéry en ligne de mire…

Et l’on repense inévitablement à Franck Ribéry. Celui qui nous a fait vibrer à plusieurs reprises depuis qu’il est à l’OM semble aujourd’hui caractériser l’absence totale d’esprit de révolte. Sur la partie, son rendement aura été quasi inexistant… Alors, certes, il n’est pas le seul. Mais on rappellera simplement qu’il est tout de même international et qu’il n’y même pas un an, il étincelait avec l’équipe de France au Mondial. Aujourd’hui, malgré ce que veulent dire les uns et les autres, il est en plein doute et n’arrive plus à relever la tête. Et comme l’équipe est à son image, l’OM sombre totalement.

Un avenir en pointillé

Il apparaît clairement inutile de se projeter aujourd’hui dans le futur. Il va falloir prendre les matchs les uns après les autres et espérer que les joueurs daignent bien ressortir le bleu de chauffe. Dès ce mardi face à Vannes, on peut craindre à l’implosion encore que le tirage au sort a sans doute bien fait les choses…
Mais on aurait presque envie de lancer un message aux dirigeants et surtout à l’entraîneur : Mettez sur le terrain des joueurs qui ont envie de mouiller le maillot et laissez les mercenaires sur le banc. On ne peut pas continuer à faire jouer tel ou tel joueur sous prétexte que c’est un star. Pour ne prendre qu’un exemple, on ne citera que Valbuena. Voilà un joueur qui a été blessé tout au long de la première partie de la saison, qui a fait une entrée plus qu’honorable en fin de match contre Nantes, qui possède l’avantage de l’insouciance de la jeunesse et surtout qui a véritablement les crocs. Ne peut-on pas lui laisser sa chance au lieu de continuer d’aligner des joueurs qui ne mettent plus un pied devant l’autre, ce qui entre nous soit dit, ne leur rend pas du tout service ! Allez, et pourquoi pas une petite révolution à l’OM ? Ca faisait un bail, non ?

Source: Le phoceen

_________________

Ava and Sign' by me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://omzeforum.jeun.fr
On craint Dégun
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1576
Age : 24
Localisation : Sud-Ouest de la France...
Loisirs : Sport, Informatique, Jeux Vidéos
Date d'inscription : 23/02/2007

Mes gouts...
Joueur Favoris: Nasri
Films Favoris: Taxi 4
Equipe Favorites (Apres l'OM): Arsenal -- Chelsea

MessageSujet: Re: TFC - OM   Lun 26 Fév - 5:49

Un match exécrable de Ribéry et Cissé qui font presque peser a eux seul les difficultés de l'équipe. Ces joueurs pourtant réputés pour être très bon et pouvoir résister a la pression mais la il n'ont vraiment pas été a la hauteur... Il faudra vraiment a tout prix ce rattraper contre le RC Lens...

_________________

Ava and Sign' by me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://omzeforum.jeun.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TFC - OM   

Revenir en haut Aller en bas
 
TFC - OM
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.::: OM: Ze forum :::. :: L'OM en général... :: Les Matchs...-
Sauter vers: